Andy et Léna ChabotAndy Chabot a été président et chef de la direction de la Société de recherche sur le cancer pendant 10 ans, de 2008 à 2017. Monsieur Chabot est un survivant du cancer. Avec sa fille Léna, il souhaite exprimer sa gratitude envers la communauté scientifique qui lui a sauvé la vie, et encourager de jeunes étudiants à poursuivre une carrière en recherche sur le cancer.

« J’ai créé ce fonds de bourses pour soutenir la formation de jeunes chercheuses et chercheurs. Cette génération de futurs scientifiques est celle qui réalisera les prochaines avancées pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de thérapies novatrices. »
- Andy Chabot

« En tant que survivant du cancer, c’est grâce à la recherche si mon père est toujours parmi nous aujourd’hui et c’est pourquoi j’appuie sa merveilleuse initiative. (J’espère que son geste saura en inciter d’autres à l’imiter.) »
- Léna Chabot

Le Fonds Andy – Léna Chabot / Société de recherche sur le cancer vise à contribuer à l’avancement de la science et à favoriser la relève scientifique. Chaque année, il permet à des étudiants de premier cycle en Sciences de poursuivre un stage de formation de quatre mois dans un laboratoire de recherche universitaire sous la supervision de scientifiques reconnus ayant reçu une subvention de la Société de recherche sur le cancer.​

Donner

 

« La bourse offre un soutien financier, mais surtout un apprentissage et un partage des connaissances. Le stage permet aux chercheurs de former la relève; de montrer aux étudiants comment formuler une hypothèse, de développer une réflexion et plus encore. »
- Omar Moussa, récipiendaire de la bourse


« J’ai choisi le domaine de l’immunologie parce que mon souhait est de pouvoir contribuer à trouver de nouvelles pistes de traitements qui engendreront moins d’effets secondaires pour les patients. Plus précisément, je m’intéresse à comment notre propre corps peut être utilisé pour combattre la maladie. »
- Antoine Ackaoui, récipiendaire de la bourse


« Lors de mon stage, j’ai pu suivre le développement de cellules en temps réel. C’était ma première expérience en laboratoire; c’est un grand apprentissage pour moi. »
- Corine Proulx, récipiendaire de la bourse